lundi 8 mars 2010

Les paradoxes du son et du silence

Mercredi 10 mars dès 18h à la SAT, nous lançons le documentaire Web Écologie Sonore. C'est un projet interactif de l'ONF où vous pourrez, dans les prochains mois, voir et entendre 12 courts-métrages intimistes que j'ai scénarisé, réalisé et produit autour de gens qui vivent de manière singulière et unique le bruit, le son et le silence dans des paysages aussi contrastés que la ville, la banlieue, la nature et l'ermitage.

Les films du paysage urbain seront dévoilés:

«Où ya pas de bruit ya pas de vie!»
La colorée Lili Jetté n’a pas la langue dans sa poche. Elle vit sous l’échangeur Turcot. Pour elle, le bruit a un sens tout à fait singulier.

« Les sons sont essentiels »
Nathalie Chartrand, présidente de l’association sportive des aveugles du Québec, est non voyante.  Les sons lui sont essentiels et la portent dans ses parcours urbains.



«La torture du silence absolu»
Tony Leroux est un audiologiste passionné par les impacts du bruit sur les gens. Son travail peut l’amener dans une même journée à vivre les deux extrêmes du bruit et du silence, de la pollution sonore au silence le plus profond d’une chambre anéchoïque.


«Se connecter au son»
Max Stein, étudiant en musique électroacoustique, est un amoureux de la trame sonore urbaine. Il organise des promenades sonores pour s’imprégner des ambiances de la ville afin de mieux entendre son environnement … et sa ville.

Soyez les premiers à expérimenter ce projet interactif unique!
Merci de confirmer votre présence à ecologiesonore@onf.ca
Mise en ligne le 11 mars

Suivez le projet sur Facebook


Aucun commentaire:

Publier un commentaire