jeudi 17 septembre 2009

Cérémonie à Cannes-de-Roches



Nous étions sur la route pour aller déjeuner à la délicieuse auberge Coin du Banc lorsqu'un attroupement de gens a attiré notre attention. Massés devant ce qui était la chapelle de Cannes-de-Roches, un hameau situé entre Percé et Barachois, des personnages munis de plumes et de couleurs vives se rassemblaient pour une messe en plein air.  Sans le savoir nous étions arrivé en plein milieu d'une messe spéciale célébrée à Cannes-de Roches.  Nous avons découvert un spectacle d'un autre monde: des Chevaliers de Colomb et des Filles d'Isabelle avaient déployés tous leurs atours. La cloche longtemps silencieuse vibraient à travers la vallée.  Les gens affluaient.  Le curé de Percé Tony de Blois et Mgr Jean Gagnon de Gaspé, visiblement au meilleur de leur forme, officiaient une cérémonie succinte et bien sentie.  Remettant les plans du petit-déjeuner à plus tard (il faut vivre le moment), j'ai assisté à une partie de la célébration.  Lors de la messe, j'en ai appris plus sur Saint-Jean-Vianney, le saint patron des curés.   C'est vrai qu'ils ont besoin d'encouragement eux aussi.  J'ai aussi pu voir tout le dynamisme du curé de Percé qui ratisse sa paroisse et semble bien connaître son monde.  Inspirant!   Pour la petite histoire: la chapelle de Cannes-de-Roches a été démolie après des années d'abandon, faute de pouvoir en payer les assurances.  Pour sauver et mettre en valeur la cloche de la chapelle, la communauté locale a réussie a construire ce petit monument qui nous permet de nous souvenir.

Bookmark and Share

Aucun commentaire:

Publier un commentaire