vendredi 25 septembre 2009

De la recherche en fiction

Je suis en pleine recherche pour mon long-métrage.  Je glane tout ce que je peux trouver et entendre sur Percé en 1971. Avis aux intéressés. Comment y était le pouls au début des années ’70?  Quelle en était l’atmosphère, quel genre de monde y vivait, que faisaient les habitants pour gagner leur vie ou pour se divertir et finalement comment étaient les Guité?  Une source m’a décrit Percé comme un village  de tous les excès mais aussi un microcosme de l’évolution économique, politique et culturelle du Québec.  Comment est-ce vrai?  À un niveau plus personnel, je vais rencontrer quelqu’un qui jouait aux cartes avec mon grand-père. Bien hâte d’en savoir plus sur ce pionnier du tourisme gaspésien et homme d'affaire de vision.  C’est sûr que je n’utiliserais pas tout le matériel recueilli.  Il y en a tellement.  En effet, mon film s’inscrit dans la fiction mais ma recherche me permet de gagner plus de confiance dans mon sujet, d'avoir une écriture plus authentique, de capter un sens du lieu et de ses personnages pour finalement mieux tracer l’arc dramatique de ce scénario complexe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire